Archives de la catégorie ‘En France’

Télé déchetterie…

Publié: mai 20, 2013 dans En France

Ça fait quelques temps que je voulait écrire sur la télé-réalitée et autres télé-crochets.  A vrai dire je n’ai jamais pris le temps… je ne voulai pas gâcher mon temps sur ce sujet, mais en ce jour d’orage je me lance.

Ça fait plus de 10 ans maintenant que l’on découvrait ce « phénomène » à coup de quelques manifs et jets de poubelles sur le bâtiment de la chaine qui nous assaillait d’image de pin up se dorant la pillule sur le bord de la piscine.

Ce n’est pas comme certain, le voyeurisme qui me gène… Après tout les candidats savents désormais à quoi s’ attendre sauf passer du fin fond d’une grotte au loft, ils le font en leur âme et conscience.

Ce qui me dérange réellement c’est le decalage de valeurs.  Je ne suis pas un fan de la valeur travail qui ne corespond qu’à la promotion d’une pseudo élite qui serait productive contrairement aux autres. Donc ce qui me derange vraiment c’est de promouvoir la notoriété du vide.

Maintenant la règle est fixée… je ne sais rien faire, la seule chose qui est remplie chez moi c’est mon tee shirt, j’ai une grande gueule donc je vais faire le buzz et je serait célèbre… Et riche tant qu’à faite puisque la notoriété sans la richesse ne sert à rien.

Après tout a quoi bon bosser quand en 3 semaines on peut couvrir les chaines de télé et réseau sociaux…

Ce qui est formidable c’est que fort de la recette de la télé-déchetterie,  nous avons inventé la télé-recyclage… mettons dans la même maison, les mêmes candidats qui ont déjà loupé leur notoriété et faisons leur croire que cette fois il y parviendront… en vain.

Certains sont juste devenu des « télé-réaliteurs » professionnels.

Et puisque cette mélasse continue a rapporter allons plus loins et créons des animateurs dédiés à la cause… Morandini par exemple, et sa marque…. qui le matin à la radio, toute la journée sur son blog, et le soir à la télé nous relatte sans cesse ce que nous aurions loupé la veille… avec des « journalistes » qui sont de réelles référence,  puisqu’ils sévissent chez closers ou télé 7 jours…et il ne se gêne pas pour nous donner tous les détails de la mort d’un  andidat sur une émission durant une semaine.  Quand on est présentateur sans idée il est de notre niveau de s’ inspirer de la télé-réalité.

La télé-recyclage sévit aussi dans les télé crochets… combien de fils de…, de « je me suis planté l’année dernière alors la prod m’a rappelée » de « ça fait 20 ans que je chante sans talent et la télé va m’en donner ».

C’est donc ça la règle aujourd’hui règle que nos ordonneur à bien penser oublient de dénoncer… la télé règle tout et fait tout???
Elle c’est imposée comme une évidence, une référence…et l’on passe vite pour hasbeen lorsque l’on ose la citiquer… je n’ose imaginer les réflexions à la lecture de cet article.

Enfin ce qui me choque à l’heure où beaucoup de battent pour un droit à la différence c’est la stéréotypation… on nous impose de nouvelles images faisant désormais référence,  l’Homme juste que l’on promouvait naguère est remplacépar l’homme vide, la violence qutidienne est poussée a son paroxisme, le respect de l’autre est enterré avec la solidarité.

Publicités

STOP!!!

Publié: avril 7, 2013 dans En France, Scandale

Je m’étais promis de na pas vraiment prendre part à ce débat…

Non pas qu’il ne m’intéresse pas au contraire, je suis passionné par les débats de société,  par ces questions que certains aiment laisser au rayons des tabous pour éviter de se poser les vrais question… mais surtout parce que le débat me paraissait assez enflammé sans que j’ai besoin d’y jeter de l’huile.

Je ne surprendrai personne en affichant que je suis POUR le mariage aux couples de même sexe… et oui Oh surprise je sois pour l’égalité des droits…

Mais ce qui m’anime ce soir, ce qui me fait prendre le clavier c’est cet ensemble d’événements qui pourrissent plus que le débat… la France…

Je passe sur les insultes infâmes que nous avons entendu jusque dans l’hémicycle,  et autres débordements verbaux ou picturaux.

Autant que je m’en souvienne, je ne parviens pas à me rappeler d’un tel déferlement de haine généralisé dans notre société pour l’aquisition d’un nouveau droit qui n’entraine aucun changement pour les autres.

Le seul principe de notre République qui ne me semble pas baffoué dans toute cette histoire, c’est la Liberté de manifester dont usent et abusent les anti, jusqu’à tenter de s’octroyer le droit de défiler dans des artères parisiennes où personne ne manifeste.

Bien sur chacun peut avoir son opinion, nous pouvons bien entendu être contre, nous pouvons exprimer notre avis… mais là, la surmédiatisation des anti, leurs propos haineux, et leurs arguments d’un autre temps (pour certain même moyenageux…) rendent totalement inaudibles ceux qui éventuellement auraient de vrai arguments fondés.

Que dire des « portes parole » auto-proclamés, ne représentant qu’eux même; en recherche d’une médiatisation perdue ou jamais acquise, qui à coup de propos on ne peu plus  populistes tentent de nous prouver que le ciel nous tombera sur la tête… Ils sont l’incarnation même de la haine personalisée, que se soit dans leurs propos ou encore dans leurs actes même…

Qui sont ces gens qui pensent être plus forts que la démocratie, qui voudraient nous faire croire que ceux qui ont voté pour e Président en place l’aurait fait sans conscience, sans savoir… pourtant les choses étaient claires.

Qui sont ces gens qui jettent dans les manifs qu’ils tentent d’organiser, mais qu’ils ne maîtrisent pas du tout, et qui envoient des gamins se frotter aux CRS, chargés de la sécurité publique.

Quelle pitié de découvrir cette ancienne ministre découvrir que lorsque l’on force le passage face aux forces de l’ordre nous prenons le risque de respirer un gaz fortement irritant…

Qui sont ces gens qui se permettent de faire revenir en France les prières de rues, pratiques pourtant interdites depuis quelques années, mais ces jours ci plus que tolérées.

Les amalgames ne sont plus supportables, comment pouvez vous d’une main dire qu’il faut s’aimer, et de l’autre montrer une telle haine, comment pouvez vous tenter de nous prouvez votre non homophobie, mais dans le même temps accueillir dans vos rangs, les pires intégristes que compte notre pays.

Comment réagirons vos enfants demain, lorsque certain prendrons conscience de leur homosexualité, et qu’ils réaliserons la haine que vous leur avez fait déverser.

Ce soir une chose m’apaise… le fait que mon fils de six mois ne sois pas en mesure de prendre conscience à quel point certains peuvent déverser tant de haie contre l’autre, sans autres raison que de devoir revoir un peu ses valeurs. Les choses se calmerons forcément puisque la haine n’a jamais rien gagné, il pourra grandir dans une France qui accepte l’autre et reconnait à chacun les même droits.

Il y a pas photo il était temps de taxer les drogues dures…

Nous avions l’habitude des taxes sur les cigarettes et l’alcool, et de leurs augmentations régulières, sur le dos de la prévention…

« Ne fumez pas, STOP c’est dangereux, mais continuez tout de même pour remplir les caisses de l’Etat ».

Même si depuis le temps tout le monde sait très bien que les augmentations immuables, régulières, et hypocrites du prix du tabac n’ont aucun impact sur le nombre de fumeurs, il est de bon ton, d’augmenter une nouvelle fois ces produits pour lutter contre le déficit… les fumeurs devaient bien se douter qu’ils seraient encore les premiers à mettre la main à la poche…

Plus surprenant, l’annonce faite par notre Premier Ministre, de l’augmentation du prix des Sodas…

Comme justification, ils sont mauvais pour la santé, trop sucrés… et puis on ne sais jamais une grosse addiction aux bulles peut toujours nous tomber dessus… Méfiance.

Alors que des diététiciens nous expliquent que les sodas ne sont en moyenne pas plus sucré que les jus de fruits… allé avoir…

Quoi qu’il en soit, voila les coca, orangina et autres boissons de consommation courante, taxées au même titre que les grandes drogues légales.

Je pense que nous devrions allé plus loin… c’est vrai nous devrions aussi pendre des mesures pour lutter contre les addictions de chocolat, de nutella, de crème de marrons, et autres douceurs du soir…. et qui pense aux addictions de nos enfants… à quand des taxes sur les sucettes et les bonbons… c’est vrai quoi on deviens vite chupachup’smane (addicte aux chupachup’s).

Le retour de Ardi

Publié: juillet 25, 2011 dans En France, Handicap, Mobilisations, Scandale
Tags:

Il y a dans l’histoire nombre de combats, menés et remportés par la Société Civile…

Mais il y a quelques jours un des combats qui me tenait le plus à coeur depuis plus d’un an vient enfin d’aboutir.

le 24 mai 2010, dans un article intitulé « Plus de limite pour les rafles en France » je vous relatai l’histoir de Ardi, ce jeune homme Kosovar polyhandicapé, expulsé manu militari par la police française vers le Kosovo, au détriment de toutes les règles internationales des droits de l’homme et de l’enfant.

C’était pour moi les premier pas dans un combat que franchement je croyais perdu d’avance… mais tant que Ardi était en vie, je ne pouvait faire autrement que de faire ce que je pouvais pour le sauver, et le faire revenir en France.

Bien sur dans ce combat je n’était qu’un parmi tant d’autres… nous sommes ds centaines depuis un an et demi à nous battre pour le retour de Ardi, et cette victoire, c’est celle de toutes ces personnes.

C’est la victoire de la Société Civile… des Associations, des particuliers, des célébrités, des anonymes, se sont révoltés…

Il y a bien des jours où nous nous sommes sentis seuls, peu soutenus, il y a bien des jours où je m’en suis pris à à peu près tout le monde, à la presse qui semblait ne pas s’intéresser à cette cause… comment pouvait on rester insensible… et pourtant cest vrai que les médias ont encore du mal à relayer cette histoire inhumaine.

Voilà, aujourd’hui on semble se diriger vers le dénouement de ce drame.

Les dernières discussions sont encore en cour, mais nous avons la certitude, Ardi va rentrer, en vie, avec ses parents, son frère et sa soeur… ENFIN…

Bien que tout compte fait le Enfin, je me permet de le réserver pour le moment où je le verrai sortir de l’avion, sur le sol français, sol qui va maintenant tout faire pour le soigner, et pour que ces derniers jours soient les plus doux possible.

Comme quoi même quand un combat parait perdu d’avance, il est bon de continuer à se mobiliser, et de se battre… « tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir » comme disait l’autre.

Il y a un an, Ardi, 14 ans, jeune Kosovar, polyandicapé, était expulsé de France, manu militari, par une dizaine de représentant des forces de l’ordre, vers le Kosovo, avec  une étape de 48 heures en centre de rétention, et ce devant l’indignation et l’incompréhension du personnel de la structure où il était suivi, mais plus que tout, dans l’indifférence générale.

Alors que Ardi, faisait des progrès considérable en France, dans une structure adaptée à ses besoins, depuis un an son état de santé ne cesse de se dégrader. alors qu’il commençait à reparler, à marcher, tous ces acquis sont désormais perdus.

Pire que tout, Ardi souffre… Et ce encore une fois dans l’indifférence générale.

Des associations sont mobilisées depuis un an pour le retour de Ardi. L’Association des Paralysés de France, Réseau Education Sans Frontière, Ensemble Pour une Santé Solidaire…

Des actions sont mises en place, le Conseil Régional d’Ile de France à voté un Voeux pour son retour et a affiché une banderole sur ses grilles, la Mairie de Paris aussi, plus près de nous, la municipalité de La Ferté Saint Aubain en a fait de même… mais personne n’en parle.

C’est vrai que Ardi est loin… pas facile d’aller filmer… mais parlons en… parlons de jeune qui est en train de mourir dans d’atroce souffrance, parce que l’Etat Français ne souhaite plus s’occuper de son sort.

Il est clair que si la Société Civile, les médias, ne se mobilisent pas pour que l’on parle de Ardi, il mourra, dans la plus grande indifférence…

Aujourd’hui, nous sommes tous responsable de son sort…

Soit nous acceptons cet état de fait, que l’Etat français peut décider de la vie ou de la mort d’un adolescent, soit nous pouvons tous ensemble nous mobiliser pour qu’il rentre en France, finir ces jours dans des conditions dignes et humaines.

La semaine dernière, lors de l’accrochage de la banderole sur les grilles du conseil régional d’Ile de France, nous pouvions dénombrer une trentaine de militants associatifs, une dizaine d’élus, une soixantaine de CRS, et deux journalistes… France culture et l’express…

Vu le panel des médias français cela me semble peu représentatif, même si c’est tout à leur honneur de couvrir cette action.

Seul Canal+ à diffusé un reportage sur cette situation…

Où sont les médias lorsqu’il s’agit de relayer un peu d’humanité, et de sensibiliser le public, et les politiques par la même occasion, au sort de ce jeune.

Les médias locaux ont aussi leur rôle à jouer…

Si nous ne parvenons pas à faire revenir Ardi, s’il meurt là bas, loin de nos caméras, de nos JT et de nos quotidiens, nous seront tous responsables d’un seul fait… S’ÊTRE TU…

S’il faut des images pour se rendre compte OK… en voilà…

Enfin…

celà fait quelques mois que j’ai sollicité Sanofi Aventis pour savoir que faire de mes seringues de traitements…

Voici enfin la réponse :

Bonjour Monsieur,

Veuillez tout d’abord nous excuser pour le retard de traitement de votre demande.

A ce jour, les patients en auto-injection qui souhaitent se débarrasser de leurs containers ont différentes solutions :
– se renseigner auprès de leur Mairie / collectivité territoriale qui leur indiquera les dispositifs existant sur le territoire

– demander aux pharmaciens de leur quartier s’ils ont mis en place un service de collecte.
– se rapprocher d’un établissement de santé qui accepterait de prendre en charge l’élimination de ces déchets.

Cependant un décret relatif à l’élimination des déchets de soin produits par les patients en auto-traitement est paru au Journal officiel du 24 octobre 2010.

Le texte précise que les  »officines de pharmacie et les pharmacies à usage intérieur » doivent remettre gratuitement des collecteurs de déchets aux patients en auto-traitement. Le volume  devra correspondre aux besoins du patient. Ces collecteurs une fois remplis seront rapportés à la pharmacie.

Ces collecteurs seront mis à disposition des pharmacies et récupérés par les exploitants et/ou les fabricants des dispositifs médicaux concernés. Les mesures du décret doivent entrer en vigueur en novembre 2011.

En attendant l’application de ces mesures, un pharmacien est naturellement en droit de refuser la reprise de ces déchets.

Nous souhaitons avoir répondu à votre attente et nous vous prions de croire, Monsieur, en l’assurance de notre considération.

Bien cordialement,
XX.XX
Direction Qualité France

 

Cette réponse ne me surprend pas et montre le désengagement des labo sur cette question.

Naturellement je leur ai proposé de renvoyé au siège de Sanofi mes containers pleins… On verra leur réaction.

 

Pour finir de vous convaincre de vous jeter sur ce film, voici des extraits  de séquences inédites du DVD du documentaire « Benda Bilili »