Articles Tagués ‘Ardi’

Le retour de Ardi

Publié: juillet 25, 2011 dans En France, Handicap, Mobilisations, Scandale
Tags:

Il y a dans l’histoire nombre de combats, menés et remportés par la Société Civile…

Mais il y a quelques jours un des combats qui me tenait le plus à coeur depuis plus d’un an vient enfin d’aboutir.

le 24 mai 2010, dans un article intitulé « Plus de limite pour les rafles en France » je vous relatai l’histoir de Ardi, ce jeune homme Kosovar polyhandicapé, expulsé manu militari par la police française vers le Kosovo, au détriment de toutes les règles internationales des droits de l’homme et de l’enfant.

C’était pour moi les premier pas dans un combat que franchement je croyais perdu d’avance… mais tant que Ardi était en vie, je ne pouvait faire autrement que de faire ce que je pouvais pour le sauver, et le faire revenir en France.

Bien sur dans ce combat je n’était qu’un parmi tant d’autres… nous sommes ds centaines depuis un an et demi à nous battre pour le retour de Ardi, et cette victoire, c’est celle de toutes ces personnes.

C’est la victoire de la Société Civile… des Associations, des particuliers, des célébrités, des anonymes, se sont révoltés…

Il y a bien des jours où nous nous sommes sentis seuls, peu soutenus, il y a bien des jours où je m’en suis pris à à peu près tout le monde, à la presse qui semblait ne pas s’intéresser à cette cause… comment pouvait on rester insensible… et pourtant cest vrai que les médias ont encore du mal à relayer cette histoire inhumaine.

Voilà, aujourd’hui on semble se diriger vers le dénouement de ce drame.

Les dernières discussions sont encore en cour, mais nous avons la certitude, Ardi va rentrer, en vie, avec ses parents, son frère et sa soeur… ENFIN…

Bien que tout compte fait le Enfin, je me permet de le réserver pour le moment où je le verrai sortir de l’avion, sur le sol français, sol qui va maintenant tout faire pour le soigner, et pour que ces derniers jours soient les plus doux possible.

Comme quoi même quand un combat parait perdu d’avance, il est bon de continuer à se mobiliser, et de se battre… « tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir » comme disait l’autre.

Publicités

Il y a un an, Ardi, 14 ans, jeune Kosovar, polyandicapé, était expulsé de France, manu militari, par une dizaine de représentant des forces de l’ordre, vers le Kosovo, avec  une étape de 48 heures en centre de rétention, et ce devant l’indignation et l’incompréhension du personnel de la structure où il était suivi, mais plus que tout, dans l’indifférence générale.

Alors que Ardi, faisait des progrès considérable en France, dans une structure adaptée à ses besoins, depuis un an son état de santé ne cesse de se dégrader. alors qu’il commençait à reparler, à marcher, tous ces acquis sont désormais perdus.

Pire que tout, Ardi souffre… Et ce encore une fois dans l’indifférence générale.

Des associations sont mobilisées depuis un an pour le retour de Ardi. L’Association des Paralysés de France, Réseau Education Sans Frontière, Ensemble Pour une Santé Solidaire…

Des actions sont mises en place, le Conseil Régional d’Ile de France à voté un Voeux pour son retour et a affiché une banderole sur ses grilles, la Mairie de Paris aussi, plus près de nous, la municipalité de La Ferté Saint Aubain en a fait de même… mais personne n’en parle.

C’est vrai que Ardi est loin… pas facile d’aller filmer… mais parlons en… parlons de jeune qui est en train de mourir dans d’atroce souffrance, parce que l’Etat Français ne souhaite plus s’occuper de son sort.

Il est clair que si la Société Civile, les médias, ne se mobilisent pas pour que l’on parle de Ardi, il mourra, dans la plus grande indifférence…

Aujourd’hui, nous sommes tous responsable de son sort…

Soit nous acceptons cet état de fait, que l’Etat français peut décider de la vie ou de la mort d’un adolescent, soit nous pouvons tous ensemble nous mobiliser pour qu’il rentre en France, finir ces jours dans des conditions dignes et humaines.

La semaine dernière, lors de l’accrochage de la banderole sur les grilles du conseil régional d’Ile de France, nous pouvions dénombrer une trentaine de militants associatifs, une dizaine d’élus, une soixantaine de CRS, et deux journalistes… France culture et l’express…

Vu le panel des médias français cela me semble peu représentatif, même si c’est tout à leur honneur de couvrir cette action.

Seul Canal+ à diffusé un reportage sur cette situation…

Où sont les médias lorsqu’il s’agit de relayer un peu d’humanité, et de sensibiliser le public, et les politiques par la même occasion, au sort de ce jeune.

Les médias locaux ont aussi leur rôle à jouer…

Si nous ne parvenons pas à faire revenir Ardi, s’il meurt là bas, loin de nos caméras, de nos JT et de nos quotidiens, nous seront tous responsables d’un seul fait… S’ÊTRE TU…

S’il faut des images pour se rendre compte OK… en voilà…