Articles Tagués ‘Expulsion’

Il y a un an, Ardi, 14 ans, jeune Kosovar, polyandicapé, était expulsé de France, manu militari, par une dizaine de représentant des forces de l’ordre, vers le Kosovo, avec  une étape de 48 heures en centre de rétention, et ce devant l’indignation et l’incompréhension du personnel de la structure où il était suivi, mais plus que tout, dans l’indifférence générale.

Alors que Ardi, faisait des progrès considérable en France, dans une structure adaptée à ses besoins, depuis un an son état de santé ne cesse de se dégrader. alors qu’il commençait à reparler, à marcher, tous ces acquis sont désormais perdus.

Pire que tout, Ardi souffre… Et ce encore une fois dans l’indifférence générale.

Des associations sont mobilisées depuis un an pour le retour de Ardi. L’Association des Paralysés de France, Réseau Education Sans Frontière, Ensemble Pour une Santé Solidaire…

Des actions sont mises en place, le Conseil Régional d’Ile de France à voté un Voeux pour son retour et a affiché une banderole sur ses grilles, la Mairie de Paris aussi, plus près de nous, la municipalité de La Ferté Saint Aubain en a fait de même… mais personne n’en parle.

C’est vrai que Ardi est loin… pas facile d’aller filmer… mais parlons en… parlons de jeune qui est en train de mourir dans d’atroce souffrance, parce que l’Etat Français ne souhaite plus s’occuper de son sort.

Il est clair que si la Société Civile, les médias, ne se mobilisent pas pour que l’on parle de Ardi, il mourra, dans la plus grande indifférence…

Aujourd’hui, nous sommes tous responsable de son sort…

Soit nous acceptons cet état de fait, que l’Etat français peut décider de la vie ou de la mort d’un adolescent, soit nous pouvons tous ensemble nous mobiliser pour qu’il rentre en France, finir ces jours dans des conditions dignes et humaines.

La semaine dernière, lors de l’accrochage de la banderole sur les grilles du conseil régional d’Ile de France, nous pouvions dénombrer une trentaine de militants associatifs, une dizaine d’élus, une soixantaine de CRS, et deux journalistes… France culture et l’express…

Vu le panel des médias français cela me semble peu représentatif, même si c’est tout à leur honneur de couvrir cette action.

Seul Canal+ à diffusé un reportage sur cette situation…

Où sont les médias lorsqu’il s’agit de relayer un peu d’humanité, et de sensibiliser le public, et les politiques par la même occasion, au sort de ce jeune.

Les médias locaux ont aussi leur rôle à jouer…

Si nous ne parvenons pas à faire revenir Ardi, s’il meurt là bas, loin de nos caméras, de nos JT et de nos quotidiens, nous seront tous responsables d’un seul fait… S’ÊTRE TU…

S’il faut des images pour se rendre compte OK… en voilà…

Publicités

Il y a quelques jour j’évoquais dans l’article la situation de Ardy, jeune Kosovard, expulsé vers son pays d’origine alors qu’il est polyhandicapé.

Face à la dégradation de son Etat de Santé, mais aussi face aux déclarations qui diffèrent entre la Préfecture de Moselle, la Famille de Ardy, et les médecin qui le suivent au Kosovo, l’Association des Paralysés de France demande au Président du Sénat d’ouvrir une enquête parlementaire.

Vous pouvez suivre ces infos, et y lire les différentes déclarations sur un des sites de l’APF : Reflexe handicap

La guerre contre les immigrés à commencé il y a bien longtemps en France.

Nous avons commencé par les hommes seulement, puis les couples, les enfants en toute impunité et sans grande mobilisation.

Aujourd’hui au nom du chiffre, nous nous attaquons aux personnes handicapées.

C’est le cas de Hardy, jeune homme polyhandicapé de nationalité Kosovarde qui résidait dans un centre spécialisé suite à une orientation de la MDPH de Moselle.

Le 3 mai dernier, Une dizaine de véhicule et 30 policiers on débarque dans le centre à 21H00 sous le regard choqué du personnel et des résidents, et ont emmenés Ardy. Après avoir passé la nuit en centre de rétention, Ardy et sa famille ont été expulsé au Kosovo.

Aujourd’hui son État se dégrade. Les médecins Kosovards reconnaissent eux même qu’ils n’ont pas les moyens de prendre en Charge Ardy, et qu’il est nécessaire qu’il revienne en France pour que sa pathologie soit prise en charge correctement.

Le Réseau d’Éducation Sans Frontière et l’Association des Paralysés de France se mobilisent pour son retour mais jusqu’à aujourd’hui, l’État Français fait la sourde oreille.

http://www.educationsansfrontieres.org/article29168.html

http://blogardy.over-blog.com/

http://www.reflexe-handicap.org/